L’offre multimodale de Dunkerque s’améliore

Dès les premiers jours de janvier, une navette ferroviaire entre le Grand port maritime de Dunkerque vers les hubs du sud de la France et du nord de l’Italie donnera ses premiers tours de roue.

La mise en place d’une navette ferroviaire entre Dunkerque-Port et le sud de la Loire démarrera dans les premiers jours de janvier 2019. Elle est née de la coopération entre le Grand port maritime de Dunkerque et Greenmodal, une filiale de Novatrans. Les liaisons permettront de rejoindre Bordeaux, Toulouse, Miramas, Lyon et Avignon en France. Elle sera étendue à des sites du nord de l’Italie comme Turin, Novara et Milan. Dès les premiers jours de janvier cette navette sera assurée à une fréquence de deux départs par semaine. Les trains relieront les sites du sud en deux jours (départ jour A arrivée en jour C). Dès le mois de février 2019, la fréquence de cette navette passera à trois départs par semaine dans chaque sens.

Pour déployer cette offre, le Grand port maritime de Dunkerque et Greenmodal ont créé une société de transport ferroviaire Dunkerque Green Solutions (DGS). Cette société proposera trois navettes ferroviaires hebdomadaires au départ du Terminal de France. La première relie le site francilien de Valenton. La seconde dessert Dourges dans le nord de la France. La troisième sera une extension vers les hubs du sud de la France depuis ces deux hubs de Valenton et de Dourges. Le schéma multimodal de Dunkerque va s’en trouver améliorer et ce notamment vers la région parisienne. La navette assurée trois fois par semaine par Greenmodal au départ du port septentrional vers Bonneuil sur Marne sera remplacé par la liaison entre Dunkerque-Port et Valenton deux fois par semaine.

La liaison avec Bonneuil sur Marne est remplacée

« La mise en place de cette offre représente une nouvelle étape-clé dans le développement de l’activité conteneurisée à Dunkerque. La connexion rapide avec les hubs du Sud de la France ainsi que l’amélioration des fréquences de desserte de la région parisienne permettront de valoriser encore mieux l’offre de lignes régulières départ de Dunkerque. Ce service permettra également d’offrir aux nombreux industriels de la Région une alternative très crédible au mode « tout-route » pour l’acheminement de leurs flux continentaux », s’est réjoui Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque Port. « La création de cette navette correspond à notre stratégie de développement d’une offre intermodale connectée aux grandes agglomérations et aux ports c’est à dire là où le report modal est pertinent en passant par de grands hubs où les trains peuvent être complétés et/ou recomposés. La massification avec le Terminal de Dourges permettra d’associer le transport maritime avec le continental. Nous espérons ainsi atteindre les taux de remplissage suffisants pour être à l’équilibre », a déclaré Delphine André, présidente du groupe Charles André, propriétaire de Novatrans et Greenmodal.

efficitur. Praesent consequat. Aliquam Donec ipsum accumsan risus nec sit dictum non