Abidjan progresse de 4,4% en 2017

En 2017, le Port autonome d’Abidjan a renoué avec la croissance après une année 2016 difficile.

Le Port autonome d’Abidjan a publié ses résultats de trafic pour 2017. Après une année 2016 de tassement, le port ivoirien a renoué avec la croissance en affichant une hausse de 3,8% à 22,5 Mt. Une hausse qu’Abidjan doit principalement aux trafics de marchandises générales. Avec 12,9 Mt, ce courant de trafic s’est amélioré de 12,5% à 12,9 Mt. Une croissance qui a été portée par le trafic conteneurs. En effet, avec 663 601 EVP, le Port autonome d’Abidjan a vu ce courant progresser de 4,4%. Les conteneurs pleins affichent une augmentation de 10,6% à 475 480 EVP alors que les vides perdent 10,7% à 167 307 EVP. Le transbordement affiche pour sa part une diminution de 30,8% à 20 814 EVP.

Le trafic en transit revient à une tendance de croissance après avoir perdu de sa teneur en 2016. Avec un trafic de 2,02 Mt de transit, Abidjan revient dans la course pour la desserte des pays enclavés. Cette progression ne permet malgré tout pas au port ivoirien de revenir à son niveau de 2015 qui s’établissait à 2,3 Mt. En 2017, le principal trafic de transit, celui vers le Burkina Faso, a perdu 3,5% à 1,1 Mt. Le trafic à destination du Niger est passé de 18 888 t à 6 107 t. Seul les flux avec le Mali ont permis de compenser les différentes pertes en progressant de 15,6% à 821 149 t. Quant au transit avec les pays côtiers de la sous région, ils sont en hausse de 7,5% à 44 575 t.

libero sed dictum venenatis efficitur. ante. ut felis odio eleifend mi, Aliquam