Armements conteneurisés : Irisl, SM Lines et HMM affichent les plus fortes croissances

Publié dans la dernière édition de la newsletter de Dynamar, le classement au 1er avril des 25 premiers armements mondiaux conteneurisés ne modifie que peu les places des premiers rangs. En comparant avec ce classement avec celui réalisé en avril 2018, trois armements se distinguent par la croissance de leur flotte : Irisl, SM Lines et HMM.

Le classement des 25 premiers armements mondiaux conteneurisés n’a pas changé sur les trois derniers mois. Les premiers du classement restent les mêmes avec Mærsk Line qui caracole toujours en tête avec plus de 4 MEVP de capacité, suivi par l’italo-suisse MSC avec 3,3 MEVP et enfin Cosco Shipping avec 2,7 MEVP. Le groupe marseillais CMA CGM vient en quatrième position avec une capacité de 2,6 MEVP. Il devrait reprendre sa place sur le podium de tête quand l’ensemble des navires en commande sera entré en flotte. En effet, il devrait recevoir 455 000 EVP supplémentaires quand son plus proche concurrent, Cosco Shipping n’attend pour sa part que 165 800 EVP. Le quinté de tête se termine avec Hapag Lloyd qui totalise 1,6 MEVP. Ces 25 premiers armements mondiaux pèse 67% de la flotte mondiale.

Sur les douze derniers mois, entre avril 2018 et avril 2019, trois armateurs se distinguent pour la croissance de leur flotte. Irisl (Iranian International Shipping Line) a vu sa flotte croître de 61% grâce à l’entrée de trois anvires de 14 500 EVP. Pour éviter les sanctions américaines, les navires sont exploités par la société chinoise Reach Shipping. Le second armement à avoir augmenter ses capacités a été le coréen SM Line avec une hausse de 42% à 76 900 EVP. SM Line opère uniquement en transPacifique d’Asie sur les États-Unis et en intra Asie. SM Line a été l’opérateur qui a repris une partie des activités d’Hanjin après les déboires financiers de ce groupe. Enfin, le troisième armement à avoir connu une forte croissance a été Hyundai Merchant Marine. Sa capacité a augmenté de 28% à 436 600 EVP.

Parmi les armements qui ont vu leur flotte se réduire au cours des douze derniers mois, Mærsk Line affiche une diminution de 4% de sa flotte d’avril 2018 à avril 2019 mais a enregistré une hausse entre le mois d’octobre 2018 et le mois d’avril 2019. Les deux principales pertes reviennent à ZIM qui voit sa flotte se réduire de 15% à 316 700 EVP et X-Press Feeders. Sa flotte a perdu 12% de sa capacité à 127 000 EVP.

Aliquam Phasellus sed fringilla elit. lectus ut Nullam