Conventionnel : le marché se dessine un nouveau visage

Comme chaque année, le consultant néerlandais Dynamar publie son état du marché du transport maritime conventionnel, à quelques jours de l’ouverture de Breakbulk Europe. Celui de 2019 montre un nouveau visage de cette filière après les opérations de consolidation menées en 2018.

Le marché du conventionnel a subi un lifting. Après des années de croissance organique sur la flotte, en 2018, des grandes opérations de consolidation se sont opérées. « Il est difficile de faire une comparaison trait pour trait de notre classement de 2019 avec celui de l’an passé », indique Dynamar. Les choses ont évolué. Entre 2018 et 2019, le classement des dix premiers opérateurs mondiaux dans le conventionnel a vu des sortants et des entrants. Ainsi, Zeaborn et Intermarine ont quitté ce classement en raison de leur rachat. Avec cette consolidation, Wagenborg est entré dans ce classement. (Pour le détail par armateur cliquez sur le nom de l’opérateur dans le tableau ci-dessous)

Au total, dans le classement opéré par Dynamar en 2019, les dix premiers armateurs de conventionnel totalisent 476 navires pour une capacité de 8,2 Mtpl. La moyenne d’âge des navires est de 10 ans avec une capacité moyenne de 17 300 tpl. En prenant les chiffres stricto sensu la flotte des dix premiers opérateurs a progressé de 3,5% et la capacité totale de 1%. Selon Dynamar, « quatre opérateurs ont augmenté leur flotte de 11 navires alors que trois autres ont réduit leur flotte de 24 unités. Un armateur n’a pas vu sa flotte changer et l’arrivée de Wagenborg dans ce classement a ajouté 29 navires ». Quant à la capacité moyenne des navires elle perd 2,2%. Quant au carnet de commande, les dix premiers opérateurs disposent de 11 navires actuellement en commande. À la même époque en 2018, le carnet de commande était du double avec 22 unités attendues. L’entrée en flotte dans les prochains mois de 174 700 tpl montre une baisse significative. En effet, en 2018, les 22 unités attendues pesaient 315 000 tpl, soit une baisse de 44,5%.

Pour le consultant britannique Drewry, le marché du colis lourd plus particulièrement et du conventionnel plus largement entre dans une nouvelle zone de perturbations. Dans son dernier rapport sur le conventionnel Drewry estime que 2018 a été une année de renouveau pour le monde du breakbulk rapidement arrêté. En effet, dès lors que le prix du baril s’est affiché aux environs de 80$ du baril, les pétroliers ont investi sur de nouveaux champs de production. Or, les analystes sont plus pessimistes depuis le début de l’année et ne pensent pas que le baril pourrait dépasser le niveau des 70$ par baril. Un élément qui joue en défaveur du secteur du conventionnel en raison du ralentissement des projets pétroliers. L’autre inconnue dans le secteur vient de l’Europe. Les tergiversations britanniques autour du Brexit ne sont pas de bon augure pour l’investissement. Enfin, les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine sont toujours en cours. Autant d’éléments qui plaident en faveur d’un attentisme de la part des investisseurs dans les grands projets. Enfin, les prévisions de croissance de la Chine sont régulièrement remises en cause. Les taux des années précédentes avec une croissance proche des 10% semble définitivement révolue. La Chine ne devrait pas réaliser une croissance de plus de 3%.

  1. BBC Chartering: 144 navires pour une capacité de 1 844 000 tpl. Flotte moyenne: 12 800 tpl. Âge moyen 2010
  2. Cosco SSC: 67 navires pour une capacité de 1 821 000 tpl. Flotte moyenne: 27 200 tpl. Âge moyen 2009
  3. Spliethoff: 52 navires pour une capacité de 834 000 tpl. Flotte moyenne: 16 000 tpl. Âge moyen 2006
  4. Zeamarine: 79 navires pour une capacité de 741 000 tpl. Flotte moyenne: 9 000 tpl. Âge moyen 2009
  5. AAL: 24 navires pour une capacité de 656 000 tpl. Flotte moyenne: 27 300 tpl. Âge moyen 2011
  6. Chipolbrok: 21 navires pour une capacité de 652 000 tpl. Flotte moyenne: 31 000 tpl. Âge moyen 2009
  7. Thorco: 35 navires pour une capacité de 533 000 tpl. Flotte moyenne: 15 200 tpl. Âge moyen 2013
  8. Wagenborg: 29 navires pour une capacité de 448 000 tpl. Flotte moyenne: 15 400 tpl. Âge moyen 2010
  9. MACS: 13 navires pour une capacité de 395 000 tpl. Flotte moyenne: 30 400 tpl. Âge moyen 2009
  10. PACC Line: 12 navires pour une capacité de 327 000 tpl. Flotte moyenne: 27 200 tpl. Âge moyen 2006

Source: Dynamar

id, ut ut ultricies venenatis Lorem sed