European Car Group : les trois principaux thèmes traités pendant l’assemblée générale du 24 mai

European Car Group, l’organisation européenne des logisticiens automobile, a tenu son assemblée générale le 24 mai à Sorrente, en Italie. Cette année, l’organisation européenne a choisi de faire le point sur l’état du marché, de présenter son nouveau guide de bonnes pratiques logistiques, appelé Projet Caesar et d’inviter un représentant de la DG Move pour faire le point sur 2018, l’année de la multimodalité.

Au pied du Vésuve, entre Naples et Salerne, l’organisation européenne European Car Group a tenu son assemblée générale annuelle. Au menu de cette année plusieurs sujets ont été abordés. Nous avons choisi de traiter les trois plus importants.

  • En premier lieu, la présentation par Justin Cox, directeur de LMC Automotive, a permis de faire le point sur la production automobile dans le monde. Il analyse les chiffres de 2018 et des premiers mois de 2019. Le marché a été plutôt difficile en fin d’année dernière. Si le premier semestre de l’année devrait être compliqué avec une baisse de la production, le marché pourrait se redresser en fin d’année avec l’arrivée de nouveaux modèles.
  • Le second thème présenté cette année vise le projet Caesar. Né en 2013 sur un constat de manque de prévisions entre constructeurs automobiles et logisticiens, le projet Caesar est un guide de bonnes pratiques logistiques pour de meilleures prévisions et une coordination entre les acteurs de la chaîne logistique. Déjà, Mazda a joué le rôle de poisson pilote pour mettre en place les principes édictés dans ce guide. Ce projet est à ses débuts et doit trouver de nouvelles applications pour être développés dans d’autres régions d’Europe et sur tous les modes de transport.
  • Enfin, organisation européenne oblige, European Car Group a demandé à Gzim Ocakoglu, directeur transport maritime de la DG Move, de venir dresser le bilan de l’année 2018, inscrite comme celle de la multimodalité. Intervenant pendant les élections européennes, le représentant de la DG Move est venu expliquer les actions prises, l’état de certains dossiers tels que le Paquet Routier et dresser les lignes de ce que pourrait être la politique européenne des transports de demain.
dossier ECG 2019
leo luctus efficitur. Lorem accumsan ut quis quis,