Les exportations de cognac en hausse de 3% en 2018

Les exportations de Cognac enregistrent une croissance régulière ces dernières années. En 2018, ce sont 204,2 millions de bouteilles de Cognac qui ont quitté les terres charentaises pour rejoindre les lieux de dégustation dans le monde entier, soit une hausse de 3% en volume, indique le Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC).

La zone de l’Alena, à savoir États-Unis, Canada et Mexique reste la principale destination. Les trois pays représentent 44,4% des expéditions. Ils ont enregistré une augmentation du volume de 5,2% entre 2017 et 2018. Ce sont quelque 90,6 millions de bouteilles qui ont traversé l’Atlantique pour rejoindre les comptoirs nords américains. Si la zone comprend trois pays, les États-Unis représentent à eux seuls une grande majorité des expéditions de Cognac avec 87,4 millions de bouteille.

L’Asie n’est pas en reste. Avec 60,1 millions de bouteilles expédiées vers ce continent, elle pèse 33% du volume exporté. Le trafic vers l’Asie est en hausse de 5,6% d’une année sur l’autre. La Chine reste la principale destination de ces flux, « même si on note un léger ralentissement au cours du second semestre », indique le BNIC.

La répartition des principales destinations du Cognac. © BNIC

Quant aux expéditions vers l’Europe, elles sont en baisse de 5,3% en volume à 39,4 millions de bouteilles. Une diminution du trafic qui tient principalement aux difficultés économiques dans certains pays européens. Le Cognac est toujours perçu comme un alcool de luxe et entre en concurrence avec des productions locales parfois préférées comme la Vodka en Europe orientale ou des liqueurs locales.

Enfin, des pays comme l’Afrique du sud, le Vietnam ou encore des pays des Caraïbes affichent une bonne progression de leurs volumes. En 2018, ces différentes destinations ont pesé 6,9% des exportations, soit 14,1 millions de bouteilles.

Deux qualités, VS (Very Special) et VSOP (Very Special Old Pale), emportent la quasi totalité des expéditions. Les premières ont représenté près de la moitié des expéditions (48,5%) quand les VSOP ont totalisé 40%. Les qualités vieilles, qui ont pesé 11,5%, ont vu leurs volumes expédiés augmenter de 7,5% en volume.

Produit exclusivement dans les Charentes, le Cognac est généralement expédié depuis les chais vers le Grand port maritime du Havre par voie ferroviaire en conteneurs. Il est ensuite chargé à bord des navires vers les différentes destinations. Le Havre s’est fait une spécialité des expéditions de vins et spiritueux en traitant plus de 1 milliards de bouteilles par an.

velit, sit consectetur felis odio Phasellus libero sed