Bolivie : le droit à l’accès libre à la mer

À l’occasion de la journée mondiale des océans, le président de la Bolivie, Evo Morales, a souligné l’importance pour les peuples d’avoir un accès à la mer.

L’occasion était trop belle pour ne pas remettre le dossier sur la table. Alors que les nations fêtaient la journée mondiale des océans, le président de la Bolivie, Evo Morales, a rappelé l’importance d’un accès à la mer. « Aucun peuple ne devrait vivre sans un accès libre à la mer, qui est un bien commun de l’humanité », a souligné Evo Morales. Une déclaration que le président de la Bolivie a fait dans un tweet dans lequel il appelle aussi à la protection des océans. « En ce jour mondial des oécans, les États et sociétés du monde entier qu’il est d enotre devoir, comme Enfant de la mère Terre, de garantir la protection de nos mers. Aucun peuple ne devrait vivre sans un accès libre à la mer », indique le tweet du président bolivien.

La Bolivie a engagé plusieurs actions auprès de la Cour internationale de justice de La Haye mais aussi auprès des Nations Unies et de l’autorité papale pour que s’ouvrent des négociations avec le Chili afin de récupérer son accès à la mer perdu après la bataille du Pacifique en 1884 quand elle a perdu sa région littoral au profit du Chili.

Aliquam ipsum ut lectus Curabitur risus. vulputate, Lorem suscipit