CMA CGM pourrait se défaire de sa filiale CMA Terminals

Selon Bloomberg, CMA CGM serait en discussion avec le groupe China Merchants pour céder sa filiale spécialisée dans la manutention. Une opération qui permettrait au groupe de Marseille de réduire sa dette après le rachat de Ceva Logistics.

Annoncée sur le site de Bloomberg, China Merchants serait en négociation avec le groupe CMA CGM pour racheter la filiale du groupe spécialisée dans la manutention, Terminal Links. Le site d’information confirme que le groupe chinois serait disposé à dépenser plusieurs centaines de millions de Dollars. L’information a ét édévoilée par un proche du dossier. La transaction pourrait se faire au travers de la société China Merchants Port Holding, basée à Hong Kong.
Terminal Link a été créé en 2001 et s’est développé au cours des années. Aujourd’hui, cette filiale du groupe lui appartient à 51%. Les 49% restants sont entre les mains de China Merchants. Les négociations porteraient donc sur le solde pour que l’ensemble de la filiale soit transférée entre les mains de l’opérateur chinois.
Cette cession du groupe CMA CGM permettrait à l’armement de réduire sa dette liée au rachat au premier semestre du groupe logistique suisse Ceva. La société marseillaise a dépensé 1,7Md$ pour cette acquisition.
En reprenant Terminal Links, China Merchants verrait ses actifs se dviersifier vers d’autres continents. En effet, la société de manutention de l’armement marseillais est présente en Europe, en Afrique, en Amérique du nord, et en Asie. En Europe, le groupe possède des intérêts dans les terminaux en France (Dunkerque, Le Havre, Montoir et Fos), à Malte (Marsaxlokk), en Grèce (Thessalonique) et en Belgique (Anvers). En Amérique du nord, Terminal Link possède des avoirs dans les terminaux de Houston et de Miami. En Afrique, le groupe fait partie du consortium quia remporté le terminal à conteneurs 2 du port d’Abidjan aux côtés de Bolloré. Le groupe français est aussi actionnaire minoritaire dans Tanger Med et possède une filiale exploitant le terminal à conteneurs de Casablanca. Enfin, en Asie, Terminal Link est installé dans le port de Busan.
Le groupe CMA CGM possède deux filiales de manutention. Aux côtés de Terminal Link, le groupe a créé CMA Terminals dont l’activité se répand aux Antilles (Guadeloupe, Martinique et Guyane), en Amérique du nord avec un terminal à Long Beach, en France (dans les terminaux de Marseille), en Irak (Umm Qsar) et au Vietnam. Cette filiale n’est pas concernée par la cession à China Merchants.

Donec leo. id ultricies nec id