Cosco pose un pied en Amérique du sud

Le 10 mai, Cosco Ports a signé avec le gouvernement du Pérou un contrat pour la création d’un port dans la cité de Chancay, à 80 kilomètres au nord de Lima, la capitale.

Le 10 mai, Cosco Ports, le groupe minier péruvien Volcan et des représentants du gouvernement péruvien ont finalisé l’accord pour le développement du port de Chancay, à 80 kilomètres au nord de Lima. Cette signature intervient après plusieurs mois de négociations entre les différents intervenants. En effet, le 23 janvier 2019, lors du Forum de Davos, Cosco Ports a acquis 60% des parts dans le projet du port de Chancay à 80 kilomètres au nord de la capitale péruvienne Lima. Le projet du méga port de Chancay était entre les mains du groupe minier péruvien Volcan. Le groupe minier souhaite faire de ce port un débouché pour sa production de zinc et de plomb. Afin d’en faire un port aux fonctions plus larges, il a fait entrer au capital de la société Cosco Ports pour lui donner de nouvelles ambitions.

La signature de cet accord constitue un double événement. En premier lieu, la décision de créer ce nouveau port est une première en Amérique du sud. Chancay sera le premier port créé ex-nihilo. Ensuite, il s’agit pour le groupe de manutention chinois un premier pied posé en Amérique du sud. Une décision pour Cosco Ports qui s’inscrit dans l’initiative du gouvernement de Pékin d’étendre la Route de la Soie maritime jusqu’en Amérique du sud.

Le port de Chancay aura une vocation multi services. Il va nécessiter l’investissement de 3Md$ dans les trois prochaines années par toutes les parties. Chancay va permettre de développer le commerce extérieur péruvien qui se concentre à 60% dans la région de la capitale. Le projet de Chancay prévoit de créer plusieurs terminaux dédiés aux trafics de vracs, d’agro-alimentaires, de conventionnels et de conteneurs. Dans la première phase, Chancay disposera de quatre terminaux, deux dédiés aux trafics de diverses et deux pour les trafics conteneurisés avec une capacité d’environ 1MEVP. Pour les représentants du gouvernement péruvien, le port de Chancay sera le lien entre l’Asie et la côte ouest de l’Amérique du sud. « La construction du port de Chancay contribuera au développement régional et nous souhaitons faire de ce site un des plus importants hub logistique d’Amérique du sud sur la côte Pacifique, qui promouvra les échanges entre la Chine et l’Amérique latine », a déclaré Martín Vizcarra, le président de la république du Pérou.

Zhang Wei, président et directeur général de Cosco Shipping Ports, a insisté sur la capacité du Pérou à développer ses échanges. « Le développement de l’économie péruvienne et de son commerce extérieur, l’insuffisance en infrastructure portuaire sont devenus criants pour le pays. La congestion et les coûts élevés de la logistique sont devenus une préoccupation pour les chargeurs et les armateurs. Nous avons décidé avec Volcan de faire de ce port un des hubs logistiques les plus importants de la côte ouest de l’Amérique du sud. »

id ipsum dapibus non nunc dictum