Sao Tome et Principe : un appel d’offres pour un terminal conteneurs en eau profonde

Le gouvernement de Sao Tome et Principe a lancé le 19 novembre un appel d’offres pour la construction d’un port en eau profonde destiné à devenir un hub régional, a indiqué une dépêche de l’agence de presse STP.

Le 19 novembre, le ministre en charge des travaux publics et des infrastructures a tenu une conférence de presse dans laquelle il a annoncé la construction d’un port en eau profonde. Cet appel d’offres concerne les travaux de réalisation de ce port qui est prévu de se faire dans la commune de Fernão Dias, au nord de l’île de Sao Tome. L’appel d’offres vise à mettre en place un partenariat public-privé pour construire, financer et opéré le terminal. Le ministre a précisé que ce port pourrait recevoir des navires d’une capacité de 300 000 tpl. Il sera doté d’un terminal polyvalent.
Avec un tirant d’eau de 16 m le long de la côte de cette région, le ministre a indiqué vouloir que ce port devienne une plate-forme de transbordement pour la région. En effet, situé au large du Gabon, l’île de Sao Tome offre une capacité de rayonnement depuis la Côte d’Ivoire jusqu’à l’Angola. Ce port aura un double rôle comme hub régional mais aussi comme porte d’entrée sur le marché domestique.
Selon l’agence de presse STP, le montant de l’investissement n’a pas été précisé mais, le journaliste indique que selon les travaux et la qualité des infrastructures ce terminal pourrait nécessiter entre 500 et 800 M$. L’appel d’offres est ouvert jusqu’au 20 janvier 2020 et les différentes propositions seront dévoilées le 21 janvier de la même année.
Au début des années 2000, le groupe CMA CGM a étudié longuement la capacité à créer un terminal à conteneurs dans les îles du golfe de Guinée sans que ce projet ne se concrétise. D’autres compagnies se sont intéressées à ces îles pour y créer des terminaux à croisière mais ont aussi renoncer. Alors que Kribi, au Cameroun commence ses opérations avec des standards internationaux, que le port de Lekki devrait bientôt sortir de terre tout comme le Terminal à conteneurs 2 du port d’Abidjan, et le lancement d’un appel d’offres du gouvernement angolais de créer un terminal polyvalent sur Luanda ou Lobito, la question se pose de savoir si le marché régional d’Afrique de l’ouest et du centre pourra absorber un autre terminal conteneurs. La commune de Fernão Dias est aujourd’hui tournée vers le tourisme. L’impact environnemental de ce port n’a pas été abordé.

luctus efficitur. Praesent libero commodo eleifend massa ut sem, diam nunc
Share via
Copy link
Powered by Social Snap