Haropa se projette dans l’après-grève

Le 5 février, Haropa Le Havre a réuni ses clients dans le cadre du Club Business. Des mesures commerciales sont envisagées pour les prochains mois.

Alors que la FNPD CGT appelle à un mouvement de « Ports Morts » le 6 février, Haropa Le Havre a réuni ses clients au Club Business. L’occasion de dresser un premier bilan des 14 jours de grève qui ont touché le port et toute la filière transport et logistique qui en découle. « À l’issue des échanges, Haropa annonce des mesures commerciales qui devront contribuer à une reprise la plus rapide possible de la croissance », indique un texte du cluster portuaire de la Seine. Des mesures qui touchent principalement la filière conteneurs-logistique. Pour permettre le retour le plus rapide des armements maritimes vers Le Havre, Haropa propose une remise commerciale exceptionnelle sur les droits de port des porte-conteneurs en janvier et février de cette année. « C’est une mesure de fidélité qui vient saluer le maintien des engagements des armements en ce début d’année malgré les perturbations », continue le texte de Haropa. Ensuite, le port prévoit des remises tarifaires aux opérateurs ouvrant de nouveaux services en 2020. Haropa va aller plus loin. « Les échanges en cours avec les acteurs en vue de la conclusion d’accords de place permettront de prendre en compte la spécificité de chaque filière et de nourrir les discussions de place ».

Praesent in risus. sed et, commodo Donec Praesent
Share via
Copy link
Powered by Social Snap