DP World et SMS révolutionnent le stockage de conteneurs

Une co-entreprise entre le manutentionnaire DP World et le groupe allemand d’ingénierie logistique, SMS Group, prévoit de construire un nouveau système de stockage des conteneurs pour le terminal de Jebel Ali en 2020.

L’idée développée par le groupe allemand SMS Group d’appliquer aux conteneurs le système de racks utilisé par les opérateurs logistiques paraît révolutionnaire. Le concept de stockage de produits lourds a déjà été testé par une filiale du groupe allemand, Amova. Spécialisée dans la logistique des produits métallurgiques, Amova a conçu des racks pour entreposer des coils de plus de 50t dans des racks de 50m.

Le principe développé par la nouvelle co-entreprise est aujourd’hui décliné dans la logistique portuaire. Le concept vise à créer des racks qui puissent supporter des conteneurs. Aujourd’hui, les terminaux stockent les conteneurs en hauteur, ce qui oblige parfois à des manutentions lors du chargement des navires ou des moyens de transport terrestre. Le système prévu pour le terminal à conteneurs de Jebel Ali permettra de multiplier par deux la capacité de stockage d’un terminal à conteneurs traditionnel ou de créer la même capacité en occupant le tiers de l’espace.

En utilisant ce principe de stockage dans des racks les conteneurs n’auront plus à être déplacés lors des manutentions. Chaque unité aura son espace ce qui permettra d’éviter les manutentions pour trouver le conteneur. Pour les initiateurs de ce concept, ce système permet un gain de temps dans le chargement des navires estimé aux environs de 30%. De plus, en apportant une plus grande rapidité, une économie de mouvements et une plus grande sécurité, l’opérateur du terminal pourra voir ses coûts se réduire.

Le président de cette structure commune, Mathias Dobner, a rappelé que « cette nouvelle technologie permet aux villes d’utiliser plus efficacement des terrains en bord de mer qui sont aujourd’hui sensibles et recherchés. Il nous permettra d’améliorer la productivité de notre terminal. Nous pourrons réduire les longueurs de quai d’un tiers. Nous allons pouvoir améliorer la performance financière de notre terminal et réduire leur empreinte géographique ».

luctus suscipit facilisis odio at risus eget libero