Spliethoff a repris des navires de Hansa Heavy Lift

En venant se positionner à la troisième place du classement des dix meilleurs armements conventionnels, l’armement néerlandais Spliethoff conserve sa place grâce à l’acquisition de navires de la défunte société Hansa Heavy Lift. En effet, en décembre 2018, Hansa Heavy Lift a été mis en liquidation judiciaire. Avec 11 navires dans saflotte l’opérateur allemand n’a pas réussi à se tirer de son mauvais pas. « Une nouvelle victime de la crise économique », ont titré bon nombre de journaux. Dès lors, si le marché pensait que les navires seraient repris par l’autre armement conventionnel allemand Zeaborn, il n’en fut rien puisque c’est le néerlandais Spliethoff qui a acquis en décembre quatre unités en décembre 2018 puis cinq nouvelles en avril 2019. Dans le cadre de cette reprise des navires de Hansa Heavy Lift, Spliethoff a acquis le Prinsengracht, anciennement le HHL-New-York. Ce navire pourrait bien amener l’armateur néerlandais à investir dans des navires avec une plus grande capacité de levage qu’actuellement. En effet, selon le consultant néerlandais Dynamar, la flotte actuelle dispose de navires de 160 à 300 t de capacité de levage. Le Prinsengracht dispose pour sa part de grues pouvant lever jusqu’à 800 t. L4armement a commandé six navires d’une capacité de 106 000 tpl mais « le nom des chantiers chargés de construire ces unités n’est pas encore connu », précise Dynamar.

id fringilla ipsum lectus ut dolor. quis sem,