Congo Brazzaville : Bolloré réceptionne deux nouvelles grues

Au mois d’août, le groupe Bolloré a réceptionné deux nouvelles grues pour son terminal de Brazzaville. Au total, sur l’année, ce sont quatre grues qui viendront renforcées les capacités du terminal.

Entré dans l’escarcelle du groupe Bolloré après le rachat des actifs de Necotrans, le port fluvial de Brazzaville a reçu au mois d’août deux nouvelles grues. Un investissement qui vient après l’ajout de deux grues au cours du premier semestre. Ainsi, en 2019, le terminal de Brazzaville aura réceptionné quatre grues.
Ces investissements confirment la volonté du groupe Bolloré de faire de ce terminal un hub intérieur entre les deux Congo (la République du Congo et la République Démocratique du Congo). À Brazzaville, le terminal offrira une desserte sur les deux pays, reliés, dans cette ville par un pont routier et ferroviaire.
Financées par le Fonds Européen de Développement et Unit Export, partenaires du ministère congolais du plan, ces nouvelles grues de marque Lieberrh vont permettre au port de Brazzaville, d’offrir un point de connexion entre le port de Pointe Noire, la République Centrafricaine et la RDC. Pour opérer ces équipements, huit agents et techniciens de TBC et Congo Terminal (terminal à conteneurs du Port autonome de Pointe Noire) sont formés par Unit Export et le centre de formation panafricain d’Abidjan. La mise en service officielle des grues devrait intervenir dans les prochaines semaines.

venenatis luctus mattis vel, sem, porta. adipiscing Aliquam ipsum
Share via
Copy link
Powered by Social Snap