Terminal Link agrandi son réseau en reprenant des terminaux de CMA CGM

Le 25 novembre, China Merchants Port Holdings Company et le groupe CMA CGM ont signé un memorandum pour acquérir dix terminaux du groupe français au travers de la société Terminal Link.

L’union entre l’armement français CMA CGM et le manutentionnaire chinois China Merchants Port prend une nouvelle dimension avec l’accord du 25 novembre. Cette co-entreprise détenue à 51% par CMA CGM et 49 par China Merchants Port va agrandir son réseau. Terminal Link devrait acheter dix terminaux actuellement détenu par CMA CGM dans le monde, en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et dans les Caraïbes. Les deux sociétés n’ont pas dévoilés les lieux précis de ces terminaux, encore que dans les Caraïbes il semble que le terminal de Kingston pourrait faire partie de la corbeille de mariage.
L’acquisition de ces nouvelles positions portuaires va se faire au travers d’une augmentation de capital de 468M$ souscrite par China Merchants Ports et un prêt du groupe chinois auprès des institutions financières, qui sera converti dans huit ans en augmentation de capital souscrite par CMA CGM. Au total, cette opération coûtera 968M$ au manutentionnaire chinois.
China Merchants Port voit dans cette opération l’opportunité de prendre pied dans des régions du monde où elle est peu active comme notamment les Caraïbes. Ce développement, indique le groupe chinois, est un nouveau vecteur de croissance dans les pays émergents et présente un potentiel pour de nouveaux projets.
Du côté du groupe CMA CGM, cet accord entre dans le cadre de l’allégement de la structure financière du groupe. « En ligne avec le plan de financement de l’acquisition de CEVA Logistics, le groupe allège sa structure financière à travers la vente et le refinancement de certains de ses actifs », indique un texte de l’armement français. Outre la cession d’actifs portuaires à Terminal Link, CMA CGM a mené une opération de vente et affrètement de navires qui devrait lui rapporter 860M$, la cession d’une plate-forme logistique en Inde, prévue pour le printemps 2020, estimée à 93M$, et 100M$ provenant du relèvement du programme de titrisation des créances clients de CEVA Logistics. Au total, CMA CGM devrait récupérer un peu plus de 2Md$ dans les prochains mois pour la restructuration de ses finances.

leo. mi, felis Lorem at venenatis,
Share via
Copy link
Powered by Social Snap