BRS : le rapport annuel 2021 est paru

Le courtier parisien Barry Rogliano et Salles a publié son rapport annuel sur le monde du maritime en 2020. Disponible en anglais, le document revient sur les évolutions filière par filière du monde maritime.

Chaque année, plus que n’importe quel autre document, le rapport annuel du courtier parisien Barry Rogliano et Salles (BRS) offre une vision globale des différents marchés maritimes. Le rapport annuel 2021 ne déroge pas à la règle.

Maritime et big data: le mariage de raison

La particularité de ce rapport 2021 se retrouve dans le premier chapitre. Pour la première année, BRS aborde le lien entre le maritime et les « big data ». « Le maritime a réalisé, comme les autres industries, que l’acquisition des données, l’analyse et le modelage ont un impact positif sur l’utilisation des taux de fret, la consommation des soutes, la maintenance, le planning et la sécurité des opérations. Cela améliore la prédictibilité, l’efficacité et la profitabilité. Un navire en mer n’est plus isolé comme auparavant mais perpétuellement connecté et en dialogue avec les services à terre », commence par expliquer le rapport de BRS.

Une baisse de 3% en 2020

Le rapport annuel revient sur l’économie du monde maritime en 2020. Il estime le déclin économique à 4,4%. « Selon le Fonds monétaire international, cette crise est la pire depuis la seconde guerre mondiale et a même dépassé la crise des sub-primes de 2008 (…). Les malheurs de 2020 ont impacté le commerce international, et notamment le transport maritime. Le trafic maritime a plongé d’une croissance de 1,7% en 2019 à une baisse de 3% en 2020 », indique le rapport.

Baisse de 2,1% pour les vracs secs

Ainsi, le transport de vracs secs est passé d’une augmentation de 0,5% à une perte de 2,1% en 2020. La diminution du monde pétrolier s’est aggravée en 2020. En 2019, déjà, le transport pétrolier a perdu 2,5% en 2019. En 2020, le transport maritime pétrolier a perdu 9,6%. Enfin, le monde de la conteneurisation est passé d’une hausse de 2% en 2019 à une baisse de 1,4% en 2020.

Pour compléter votre approche du monde maritime, ne manquez pas, le 7 avril, la publication du Hors-Série de Ports et Corridors sur le bilan des ports français en 2020.