Chine : des trafics en hausse sur les neufs premiers mois

Le Bureau national des statistiques chinois a publié les statistiques des transports sur les neufs premiers mois de l’année. Les ports, le ferroviaire et le fluvial sont en progression.

Le NBS (National Bureau of Statistics) a publié en novembre les chiffres à fin septembre des transports dans le pays. Ces données brutes montrent une nouvelle fois que la croissance chinoise est toujours d’actualité même si elle tend à se tasser. Sur les neufs premiers mois de l’année, les ports maritimes, classés sous la rubrique des ports côtiers, ont totalisé un trafic cumulé de 686 Mt, en hausse de 6,2%. Un chiffre qui s’explique par la croissance des exportations et des importations. Sur les neufs premiers mois de l’année, la valeur des biens échangés avec la Chine a augmenté de 9,9%. Les principaux partenaires économiques de la Chine, l’Union européenne, les États-Unis ou encore les pays de l’Asean ont conservé leur tendance de hausse. Il apparaît au cours de ces neufs mois de l’année que les pays situés le long de la Nouvelle Route de la soie voient leurs échanges s’afficher en hausse. La Russie a augmenté ses échanges de 19,4% avec la Chine, quand la Pologne progresse de 11,9% et le Kazakhstan de 11,8%.

HIT Cosco Terminal à Hong Kong. ©H.D.

Les trafics portuaires devraient continuer de croître dans les prochaines semaines. D’autant plus que les récoltes de céréales en Chine n’ont pas été à la mesure des attentes. Les récoltes de cet été ont baissé de 2,2% à 138 Mt, avec une mention particulière pour le riz qui perd 4,3% à 28,6 Mt. Les semences d’automne devraient donner de meilleurs résultats avec des produits de meilleure qualité selon le Bureau national des statistiques.

Si les ports maritimes se portent bien, il en est pareil pour les modes de transport intérieurs. Le ferroviaire gagne 7,8% à 2 973 Mt sur les neufs premiers mois de l’année. Un mode de transport qui connaît un regain d’activité dans l’Empire du milieu. En septembre, le 10 000è train a quitté la Chine pour rejoindre l’Europe (voir notre article). Le projet de la Nouvelle Route de la Soie porte ses fruits. Les investissements réalisés par les sociétés d’État chinoises dans les pays traversés ont été couronnées de succès. La Russie, la Pologne et le Kazakhstan ont fortement augmenté leurs échanges avec la Chine.

Enfin, le fret fluvial n’est pas en reste. Avec 5 118 Mt, le fret fluvial chinois voit sa croissance se tasser légèrement. La progression sur les neufs premiers mois, en trafic cumulé, atteint 4,1%. L’essor du ferroviaire et les capacités nautiques des fleuves chinois empêchent quelque peu ce mode de se développer.

En marge de ces modes de transport, la route conserve une part majeure du trafic intérieur chinois avec 28 643 Mt transportées sur les autoroutes du pays.