Zeamarine : l’union entre Zeaborn et Intermarine

En mai 2018, l’armement allemand Zeaborn et l’américain Intermarine ont formé une co-entreprise pour créer Zeamarine. La structure est détenue à 75% par l’allemand quand l’opérateur américain en détient 25%. En septembre 2018, la nouvelle structure a reçu l’approbation des autorités de régulation en Europe et aux États-Unis. L’armement devrait détenir une centaine de navires. Or, à la date de publication du dernier classement de Dynamar, la co-entreprise dispose de 79 unités pour une capacité de 700 000 tpl. Zeamarine est à l’affût de navires qui seraient à la vente. « Quelques 30% de la flotte actuelle ne peut pas recouvrir les frais d’amortissement », ont déclaré les responsables de l’entreprise. Zeamarine regroupe les marques de plusieurs opérateurs : Intermarine, Rickmers Line, opérateur acquis en février 2017 par Zeaborn, et Zeaborn. L’opérateur Zeaborn regroupe la gestion commerciale des navires de Carisbrooke et les navires affrétés pour le compte de HC Group, MCC Marine et NPC Projects.

La particularité de Zeamarine consiste à disposer d’une flotte qui s’étend sur un large scpectre allant de 6 300 tpl à 30 000 tpl. Dynamar confie que l’armement aurait commandé huit navires dans deux chantiers chinois.