Une ligne Asie-Afrique à terminal à conteneurs de Kribi

Le 17 août, le terminal à conteneurs de Kribi a reçu le CMA CGM Cendrlllon inaugurant ainsi l’entrée en service d’une ligne avec l’Asie.

Depuis l’ouverture du terminal à conteneurs de Kribi, les escales proviennent principalement d’Europe. Le 17 août, l’entrée dans le port du CMA CGM Cendrillon marque une nouvelle étape dans le développement du port camerounais. Ce navire est aligné sur la ligne entre l’Asie et l’Afrique. L’arrivée au terminal à conteneurs du navire de Kribi inaugure les escales du service Asaf (Asia West Africa Service).

De Qingdao à Kribi

La ligne part de Qingdao pour rejoindre Shanghai, Ningbo, Nansha, Tanjung Pelepas, Singapour. Elle touche en premier port africain celui de Kribi puis dessert Pointe-Noire et Luanda. Opérée par Nile Dutch, CMA CGM et Mærsk, la ligne relie le terminal à conteneurs de Kribi aux grands centres de production de la planète.

Ouverture d’un bureau douanier

« La réouverture de la ligne Asaf permet au port de Kribi d’être mieux connecté au reste du monde. Avec la mise en place d’un bureau douanier en 2020 qui complètera l’offre de service existante, nous serons par ailleurs en mesure de diminuer le temps de transit pour un gain de productivité significatif tout en réduisant considérablement les coûts », a déclaré Eric Lavenu, directeur général de Kribi Conteneurs Terminal.

Un rayonnement dans toute la région

Ce service destiné au marché de l’Afrique centrale offre de nouvelles ouvertures aux chargeurs de cette région. Depuis Kribi, des services de feedering vers Douala sont prévus. Kribi veut aussi s’imposer comme la porte d’entrée vers la République Centrafricaine, le Tchad. La touchée de Pointe Noire offre, pour sa part, des services vers les ports de la région comme Matadi, Malabo, Libreville, Sao Tomé et Cabinda.

Trois ports en Afrique pour trois opérateurs

Le terminal de Kribi a été concédé à un consortium formé par CMA CGM, Bolloré, CHEC et des opérateurs camerounais. Il était donc logique que les navires de CMA CGM escalent dans ce port. Ce service représente aussi les intérêts des trois armateurs dans la région et de leur partenaire historique Bolloré. En effet, le terminal de Pointe Noire est concédé au groupe Bolloré qui a investi lourdement pour en faire une référence dans le Golfe de Guinée. Enfin, Luanda est opéré par les service d’APM Terminals, filiale du groupe Mærsk, au travers de sa filiale Sogester.

ut Donec ultricies libero et, ipsum vulputate, sem, Lorem diam elementum