Brittany Ferries : une fin d’été difficile

La quarantaine imposée par les autorités britanniques ont amené une baisse considérable des réservations pour Brittany Ferries. Le groupe a dû consolider ses traversées. Dans le même temps, le nouveau navire de la flotte, le Gallicia, est prévu d’arriver en décembre.

La Grande-Bretagne n’est pas encore sortie de l’Union européenne qu’elle a commencé à prendre des mesures de préservation de son territoire. Le gouvernement a annoncé le 17 août qu’une quarantaine de 14 jours serait imposée à tous voyageurs en provenance de France à compter du 22 août à minuit.

Branle-bas de combat

Pour les britanniques en vacances en France, l’annonce a eu l’effet d’une douche froide. Certains ont décidé de plier bagages par anticipation pour rentrer rapidement. Il a fallu revoir tout le système de transport. Au final, Brittany Ferries a dû gérer le report ou l’annulation de 35 000 passagers. Des difficultés qui viennent s’ajouter aux effets de la crise de la Covid 19.

Gérer les annulations et les reports

« Nos services commerciaux, déjà mis à mal par tous les évènements survenus depuis mars, sont extrêmement sollicités pour des demandes d’annulations et de retours anticipés, a déclaré Christophe Mathieu, directeur général de Brittany Ferries. Nos clients n’arrivent plus à nous joindre. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter des solutions rapides, ainsi des agents d’escales sont en formation dès aujourd’hui afin de pouvoir apporter leur aide aux services commerciaux »
Période difficile qui a amené l’armement roscovite à revoir ses opérations pour l’automne. Le navire Armorique sera ainsi mis à l’arrêt dès le 31 août. Il sera remplacé sur la ligne entre Plymouth et Roscoff par le Pont-Aven. Le 7 septembre, le Bretagne, entre Portsmouth et Saint Malo sera désarmé. Enfin, l’Étretat ne reprendra pas ses traversées. Les liaisons entre Le Havre, Cherbourg et Portsmouth seront assurées par le Connemara. L’Espagne ne sera plus desservies.

Le Galicia entre en flotte en décembre

Ces annonces interviennent alors que Brittany Ferries attend l’arrivée de son nouveau navire pour le mois de décembre. Le Galicia devrait arriver en décembre. Construit dans les chantiers CMJL de Weihai en Chine, il mesure 215 m. Les essais en mer en Chine sont terminés. Le Galicia rejoindra l’Europe dans le courant du mois de septembre. Il effectuera ensuite des essais de rampe dans les ports où il opérera avant d’entrer en cale sèche pour des travaux de finition. Les équipages seront formés en novembre et les premiers passagers embarqueront dès décembre.

La ligne avec l’Espagne

Le navire sera affecté à la ligne entre Portsmouth et Santander. Il effectuera deux rotations hebdomadaires. Il réalisera aussi une rotation par semaine entre Cherbourg et Portsmouth. Pour le directeur général de l’armement, cette entrée en flotte interviendra dans une période particulière. « Je suis ravi d’annoncer l’arrivée de ce tout nouveau navire. Cette annonce est, pour nos équipes à bord comme à terre et nos clients, une excellente nouvelle pleine d’espoir. Nous avons investi dans des navires neufs. Si nous recevons l’aide nécessaire pour traverser cette période difficile, Brittany Ferries, à l’histoire si singulière, connaitra un très bel avenir », a continué le directeur-général.

leo libero felis ipsum Lorem diam justo ultricies id, fringilla venenatis