Franck Gonsse : « nous attendions plus du plan de relance »

Dans un entretien exclusif accordé à Ports et Corridors, Franck Gonsse, secrétaire national de la CNTPA, revient sur le bilan annuel du GPM de Dunkerque. Il analyse les évolutions récentes de la logistique portuaire au niveau national et notamment les sommes allouées par le plan de relance aux ports. Un reportage réalisé par David Ntentembo-Giraud et Hervé Deiss.

Avec le plan charbon, une partie du GPM de Dunkerque subi des diminutions de trafic. Un sujet qui préoccupe le responsable de la CNTPA (Coordination nationale des travailleurs portuaires et assimilés), Franck Gonsse.
La pandémie a aussi eu des effets sur les trafics du port. Pour le syndicaliste, c’est par l’accord interentreprises signé depuis plus de 20 ans entre le syndicat et les entreprises de manutention que des licenciements ont pu être évités et par le développement de la logistique.

Plan de relance: une goutte d’eau

De plus, Franck Gonsse revient sur le plan de relance annoncé par le gouvernement pour les ports. Les 200 M€ alloués aux ports sont une goutte d’eau face aux nombreux défis que le port doit relever.

“Import, export, je passe par mon port”

Par ailleurs, le secrétaire national de la CNTPA a commencé à prendre son bâton de pèlerin pour inciter les entreprises des Hauts de France qui exportent à se tourner vers leur port. Pour cela, il lance son slogan : « import, export, je passe par mon port ». Ce sont 1,5 MEVP qui sont traités annuellement dans la région dont les deux tiers partent vers d’autres ports.

libero eleifend ipsum vulputate, Curabitur amet, id at venenatis Praesent Lorem Donec