Lomé : MSC investi pour agrandir le terminal

Dans le port de Lomé, le terminal à conteneurs de TIL, filiale de MSC, continue ses investissements. Il vise une capacité de 2 millions de boîtes. Une analyse de Armand Hounto, consultant de ITrade Partners.

Armand Hounto, consultant chez ITrade Partners.

Au Port Autonome de Lomé, MSC, Mediterranean Shipping Company, investit pour agrandir Lomé Container Terminal. Le deuxième armateur mondial investira 29,8 M€ (19,6 Mds FCFA) pour augmenter la capacité de LCT à 2,7 millions de #conteneurs.

Un programme d’investissement de 500 M€

La capacité actuelle du terminal (propriété de Terminal Investment Limited, filiale de MSC) est de 2,2 M EVP/an. L’investissement découle d’un plan de 500 millions € (328 Mds CFA) sur 10 ans. L’équipe de LCT n’a eu de cesse de battre des records.

Un dimensionnement qui conduit à plusieurs observations:

  1. Avec cet investissement, MSC confirme que le port de Lomé demeure son principal hub africain.
  2. Avec 1 366 118 conteneurs EVP manutentionnés en 2020, la part de LCT dans le trafic global de conteneurs du port avoisine 90%, devant TogoTerminal (Bolloré Transport & Logistics), l’autre terminal du port.
  3. LCT est pro-actif face à une concurrence régionale croissante, garantissant au port sa place de 1ère plateforme de transbordement d’Afrique de l’Ouest et 2ème plateforme de transbordement d’Afrique subsaharienne derrière Durban en Afrique du Sud.
  4. LCT joue sa partition dans le renforcement de la chaîne logistique togolaise. Nous devons tenir que pour relever les défis logistiques du Togo, l’intervention des autres acteurs est nécessaire à ce stade.