Mærsk cède sa filiale de construction de conteneurs réfrigérés, MCI

Mærsk a signé, le 27 septembre, avec le groupe chinois CIMC la vente de sa filiale spécialisée dans la construction de conteneurs sous température contrôlée, MCI.

La crise de la conteneurisation n’est pas uniquement liée au déséquilibre entre l’offre et la demande. Le manque d’équipements, et notamment de conteneurs, est devenu criant. Dans ce contexte de besoin croissant en boîtes, le groupe Mærsk a décidé de se séparer de sa filiale spécialisée dans la construction de conteneurs sous température dirigée, MCI.

Reprise de toutes les activités

Le 27 septembre, le groupe danois a signé avec CIMC (China International Marine Containers) la vente de sa filiale MCI. Le groupe chinois, qui s’affiche parmi les premiers de la construction de conteneurs, reprendra l’ensemble des activités de MCI. Cela comprend l’usine de construction de conteneurs de Qingdao et les services de recherche et développement basés à Tinglev, au Danemark.

Une acquisition de 987,3M$

L’acquisition de MCI par CIMC est évaluée à 987,3 M$. Les deux sociétés espèrent que cette transaction se réalisera avant la fin de l’année 2022, après avoir été examinée par les autorités règlementaires. Cette union va regrouper le numéro de la construction de conteneurs (CIMC) et le numéro 7 (MCI). Pour Henriette Hallberg Thygesen, présidente de la flotte et de la stratégie de marque de AP Moller Mærsk, “la cession de MCI intervient dans une période où le groupe se concentre sur son activité principale d’être focalisé sur la logistique et la conteneurisation pour créer de la valeur sur l’ensemble de la chaîne logistique ».

Développement de Star Cool

MCI a été créé en 1991 par Mærsk. Au cours des 30 années d’existence, la société s’est concentrée sur la construction de conteneurs réfrigérés. En 2020, MCI a publié ses meilleurs résultats financiers. MCI a développé au cours de son existence le système Star Cool, dédié aux conteneurs sous température dirigée. Il permet de réduire les coûts de transport tout en conservant une qualité de contrôle dans la chaîne du froid. Ce système permet de conjuguer fiabilité, utilisation et réduction de coûts dans une seule et même boîte en proposant deux prises, une meilleure ventilation et une baisse de consommation d’énergie.

Un seul groupe en Europe

Désormais, l’industrie de la construction de conteneurs se consolide en Chine. Les cinq premiers groupes de construction de conteneurs sont sous contrôle chinois. MCI, positionnée en 7è position faisait office de premier groupe européen de construction de conteneurs, même si ses usines étaient à Qingdao, en Chine. Il ne reste plus, en Europe, que la société YMC, qui produit ses conteneurs dans son usine située dans le nord-est de la Grande-Bretagne.