Le Honfleur reçoit sa superstructure

Après la mise à l’eau de sa coque, le futur ferry de la Brittany Ferries, le Honfleur, les deux blocs de ses superstructures ont été installés. Un reportage réalisé par nos confrères de Mer et Marine.

Une semaine après la mise à l’eau de la coque du Honfleur, futur ferry au GNL de Brittany Ferries, les deux blocs de ses superstructures ont été installés. Avec ses deux ensembles de 2400 tonnes, la quasi-totalité de la superstructure est en place.

Chaque bloc est constitué de cinq ponts de plus de 40 mètres de long sur 31 mètres de large. Ils abritent les espaces passagers, les 261 cabines et sala passerelle. Les blocs ont été construits dans les chantiers de Gdansk en Pologne. Ils ont été ensuite remorqués sur des barges vers le chantier FSG à Flensbourg dans le nord de l’Allemagne, où la coque a été construite.

Les blocs ont été déposés sur le Honfleur par le Gulliver, un navire lourd de 22.400 tonnes exploité par Scaldis, équipé de deux grues jumelles qui s’élèvent à 100 mètres, et peuvent à elles deux soulever les blocs géants, pesant jusqu’à 2000 tonnes chacun, à une hauteur de 78 mètres.

Les blocs ont été installés avec une précision de quelques millimètres seulement. Une manoeuvre rendue délicate du fait que l’opération a été réalisée à flot. Les travaux de soudure, de raccordement des tuyauteries et de câblage entre les deux structures, ainsi que l’installation et l’aménagement des cabines et des espaces publics, peuvent maintenant débuter. Brittany Ferries prévoit de prendre livraison de son nouveau navire à l’été 2019.

odio non risus. neque. quis, Donec dolor ut tempus vulputate, venenatis, porta.