Eco Valencia, dernier né de Grimaldi arrive à Livourne

Le Eco Valencia est arrivé le 19 novembre à Livourne. Il fait partie d’une série de 12 rouliers hybrides pour l’armement.

L’Eco Valencia, livré par les chantiers Jinling shipyard situés à Nanjing le 20 octobre, est arrivé au port de Livourne. Un mois après sa réception par Grimaldi, il a réalisé sa première escale dans un port italien. Ce navire fait partie d’une série de 12 commandés par l’armement napolitain aux chantiers chinois en 2018.

Un navire affecté aux routes short sea

Le navire a été accueilli dans le port italien par Emanuele Grimaldi, directeur général et Guido Grimaldi, directeur commercial du short sea du groupe. « Nous sommes fiers d’accueillir dans notre flotte cette nouvelle unité. Elle est opérationnelle immédiatement. L’Eco Valencia réalisera des liaisons short sea entre l’Espagne et l’Italie dans un esprit de transition écologique », ont déclaré les deux responsables du groupe.

Une consommation à la tonne transportée divisée par deux

Avec une longueur de 238 m pour une largeur de 34 m et un port en lourd de 67 311 t, le Eco Valencia offre une navigation à une vitesse de 20,8 nœuds. Il arbore le pavillon italien. Ce navire rassemble les dernières innovations technologiques en cours dans l’industrie maritime. Ce roulier peut transporter 7 800 m linéaires qui équivaut à environ 500 camions. « Une capacité qui est du double de ce que les navires du groupe opèrent actuellement », a précisé le directeur général du groupe. Une augmentation de la capacité sans augmenter la consommation. L’Eco Valencia consomme moitié moins que les autres navires du groupe à la tonne. « Au final, indique le groupe, à la tonne transportée, nous avons divisé par deux la consommation de soutes ».

De l’électricité issue de panneaux solaires

Le navire est équipé de moteurs contrôlés par informatique. Il utilise du fuel lors de la navigation et de l’électricité lors des escales. Au cours des escales, l’électricité consommée provient des batteries au lithium qui sont chargées pendant la navigation par des générateurs et des panneaux solaires.

L’Eco Valencia sera affecté aux liaisons short Sea du groupe. Outre le port de Livourne, il desservira Savone, Barcelone et Valence. Le groupe ne précise pas la date de réception des autres navires de cette série. Le prochain de la série devrait être l’Eco Barcelona.

mattis lectus luctus ultricies felis dictum suscipit Nullam quis id tristique dolor