Blue Channel Line entre sur le Détroit du Pas de Calais en octobre

Blue Channel Line ouvre le 1er octobre une nouvelle ligne au départ du port de Calais vers l’Angleterre. Un concept original pour la desserte et dans le navire utilisé.

Jusqu’il y a peu, ils n’étaient que deux au sur le Détroit du Pas de Calais pour relier Calais et Dunkerque à Douvres. Depuis le 2 juillet, ils sont trois : Irish Ferries aligne un service. Ils seront désormais quatre le 1er octobre avec l’entrée en service de Blue Channel Line.

Une traversée quotidienne dans chaque sens

Le nouvel opérateur transmanche proposera une traversée quotidienne entre le port de Calais et celui de Tilbury au Royaume-Uni. Le navire quittera le port de Calais à 22h00 du dimanche au vendredi pour une arrivée à Tilbury à 5h00 le lendemain. Ensuite, il repartira de Tilbury à 9h00 pour arriver à Calais le lendemain à 18h00.

Pour du fret non accompagné

Ce service sera dédié au fret non accompagné. Le navire pourra prendre jusqu’à 100 remorques ou conteneurs par voyage sans les chauffeurs. « Cette nouvelle liaison entre Calais et Tilbury répond à la demande croissante de services de fret non accompagné », indique Blue Channel Line dans un communiqué.

Tilbury, proche de Londres

Le choix de desservir le port de Tilbury tient à sa localisation. Situé sur la rive nord de la Tamise, le port bénéficie d’un accès direct à la M25 et d’une liaison courte sur la capitale britannique, Londres. De plus, l’opérateur offrira un service « all inclusive » à ses clients en assurant les déclarations en douane, le stockage, la livraison et le transport des équipements transportés.

Un navire dernière génération

Si l’ouverture de cette liaison tranche avec les autres services par la desserte au plus près de Londres, le navire qui réalisera ces rotations rassemblera les dernières nouveautés technologiques. Le navire affiche des performances pour ses émissions carbone basses.

Utilisation de la technologie Terraotherm

En premier lieu, ce navire utilisera la technologie Terraotherm. Elle permet de laver et traiter 100% des fumées. Cette technologie est aussi une façon de neutraliser les pollutions atmosphériques sans impacter l’écosystème maritime. Le dispositif sera utilisé pendant les 18 premiers mois de la mise en service du navire.

Navigation vélique

Ensuite, le navire utilisera une propulsion au vent. Il sera doté d’un système d’ailes automatisées permettant de réduire entre 20% et 50% la consommation d’énergies fossiles des navires. Il devrait entrer en fonction en fin d’année 2022, annonce Blue Channel Line.