Environnement : Geodis propose une logistique décarbonée

Geodis propose à ses clients de choisir des modes de transport utilisant des carburants alternatifs pour le maritime et l’aérien.

Déjà déployées pour le routier, Geodis offre désormais la possibilité à ses clients de bénéficier de solutions de carburants alternatifs pour le fret aérien et le fret maritime, partout dans le monde. L’objectif : leur permettre de contribuer à la réduction des émissions de CO2 de leurs expéditions.

Relever le défi de la neutralité carbone

« Le développement des biocarburants est l’une des voies stratégiques poursuivies par Geodis pour relever le défi de la neutralité carbone. Avec ces nouvelles solutions pour le fret aérien et maritime, nous offrons à nos clients un moyen complémentaire pour décarboner l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement », a déclaré Marie-Christine Lombard, présidente du directoire de Geodis.

Des carburants issus de déchets alimentaires

Ces carburants aérien (Sustainable Aviation Fuel) et maritime (Sustainable Marine Fuel), issus de sources non-fossiles, sont produits à partir de déchets alimentaires et agricoles (principalement de l’huile de cuisson). Leur utilisation permet une réduction massive des émissions de CO2 sur le cycle de la production à la consommation du carburant, d’au moins 80 % pour l’aérien et 90% pour le transport maritime, ainsi qu’une réduction des polluants.

Des carburants de réduction carbone intégrée

« Ces bio-carburants sont actuellement les moyens les plus efficaces pour réduire significativement l’empreinte environnementale des activités de transport », indique Philippe de Carné, directeur général Business Development, RSE & Innovation de Geodis.  Ces sources de carburant alternatives sont qualifiées d’ »insetting » ou « réduction carbone intégrée » car elles interviennent à l’intérieur de la propre chaîne de valeur du transport, à la différence de la compensation carbone classique (« offsetting » en anglais) où panneaux solaires, éoliennes et plantations d’arbres ne sont pas développées dans la sphère directe des opérations.

Décider en amont de l’utilisation de ces carburants

« Ces solutions d’ »insetting » offrent à nos clients la possibilité d’avoir un impact direct sur la production globale de carbone liée à leurs expéditions en la réduisant de manière significative », poursuit Philippe de Carné. Selon un mécanisme « Book & Claim », chaque entreprise pourra ainsi opter, à hauteur de son choix, pour une contribution pouvant couvrir jusqu’à la totalité des émissions de CO2 issues de ses activités.

Un coût à préciser

Proposer un carburant alternatif durable pour le fret aérien et maritime est une nouvelle étape dans l’engagement de Geodis dans la transition écologique. Le Groupe figure parmi les premiers logisticiens au monde à mettre à disposition de ses clients des solutions de biocarburants pour l’ensemble des modes de transport : routier, aérien et maritime. Néanmoins, le texte du commissionnaire ne précise pas le coût de l’utilisation de ces carburants en comparaison d’une utilisation classique.

Texte issu d’un communiqué de presse du groupe