Guinée : de nouvelles règles pour les importations de véhicules

À compter du 15 juillet, les importations de véhicules en Guinée Conakry sont soumises à de nouvelles règles.

L’information a été dévoilée par MSC. Les importations de véhicules en Guinée Conakry sont désormais soumises à de nouvelles règles à partir du 15 juillet. Des obligations qui vont peser sur le prix des importations.

Inspection avant embarquement

En premier lieu, explique l’armement, les véhicules de plus de 13 ans sont interdits à l’importation. Tous les véhicules et engins routiers importés en République de Guinée sont désormais soumis à une inspection avant leur embarquement. Elle sera réalisée par la société Eguims.

Des points définis par un décret

Cette expertise, menée à l’import, se fera sur les points que définit la note technique. Cette dernière, élaborée par la direction générale de l’Agence guinéenne de la sécurité routière, définit les points à inspecter avant l’importation. À défaut de ces contrôles, le propriétaire du véhicule et le consignataire seront passibles de sanctions.

Des tarifs entre 100€ et 150€

Les tarifs des inspections s’élèvent entre 100€ et 150€ selon le type de véhicules. Ainsi, une voiture sera facturée au minimum. L’inspection d’un 4×4 sera facturée 115€. Pour une camionnette, l’inspection s’élèvera à 120€. Enfin, le montant de cette inspection pour un camion, une remorque ou un engin hors gabarit sera de 150€.