Routes de la Soie : ULTC ERA inaugure une nouvelle liaison

La société ULTC ERA a mis en place une nouvelle liaison ferroviaire entre la Chine et l’Europe par le corridor entre Chongqing et Slavkov en Pologne.

L’ouverture de la nouvelle liaison entre la Chine et l’Europe depuis Chongqing vers la Pologne est le fruit d’un partenariat entre ULTC ERA (United Transport and Logistics Company – Eurasian Railway Alliance), Belintertrans-Germany GmbH (BIT-Germany, une filiale allemande des chemins de fer Biélorusses) et CFTS Liski (société ukrainienne).

Un passage par l’Ukraine

Menée à l’initiative de BIT-Germany qui opère des trafics entre l’Ukraine et la Pologne, cette nouvelle ligne permet de réaliser des transports sans manutentionner les wagons lors du passage de la frontière. En effet, entre la Pologne et l’Ukraine, l’écartement des rails est différent. En appliquant ce système sur l’ensemble de la liaison entre la Chine et la Pologne, les liaisons ferroviaires eurasiennes pourront améliorer la sécurité des transports, assure la société ULTC ERA.

Une qualité de service

« Il est nécessaire de maintenir une qualité de service et une rapidité du transport sur ce corridor. Le train peut assurer un transport à un rythme quotidien de 1200 km. Il ne perd de sa vitesse que pour les points de passage aux frontières. Nous espérons que la liaison par la frontière de Goryn permettra d’accroître les flux », a indiqué le président de ULTC ERA, Alexey Grom. Actuellement, les convois ferroviaires des autres opérateurs reliant Chongqing à Duisbourg effectuent la liaison en 16 jours en moyenne. L’intérêt de cette nouvelle ligne tient donc principalement dans la traversée de nouveaux pays comme l’Ukraine.

Chine – Tchéquie en 7 jours

Le premier train chargé de 50 conteneurs de 40’ a quitté Chongqing le 8 décembre. Il est arrivé à Slavkov, en Tchéquie le 24 décembre, soit 16 jours plus tard. La manutention des conteneurs sur un train à l’écartement plus large a été réalisé dans la gare de Altynkol/Dostyk, au point frontière entre la Chine et le Kazkhstan. Le convoi a ensuite rejoint la gare de Slavkov en 7 jours.