Feport : une assemblée générale sous le signe du Big Bang

L’assemblée Générale de la Feport, Fédération européenne des opérateurs portuaires privés, s’est tenue à Bruxelles le 28 novembre. L’occasion pour les opérateurs de terminaux portuaires de plaider en faveur de la mise en place d’un collectif pour une concurrence saine en Europe.

La Feport a tenu son assemblée générale sous le signe de l’astrophysique. Le Big Bang ne doit pas être perçu comme un désastre ni une fin mais plutôt comme un renouveau. Et en matière de changement, l’arrivée de la nouvelle Commission européenne à la suite des élections au Parlement change les choses. Les européens ont poussé au-devant de la scène des partis écologistes. Ils souhaitent une politique européenne plus verte, ont indiqué les différents représentants de la nouvelle Commission.
En intervenant le 28 novembre, au lendemain de la décision par la Commission de proposer au Parlement européen de renouveler l’accord sur l’exemption aux consortia, le président de la Feport, Günter Bonz, s’est montré plutôt vindicatif. « Nous ne laisserons pas les choses en l’état et nous souhaitons que ce texte soit rejeté par le Parlement », a indiqué le président de la Feport.
Les trois tables-rondes de la journée se sont concentrées sur les leçons à tirer du monde de la construction navale après les décisions européennes en 1998, l’empreinte carbone du monde maritime et l’intelligence artificielle.

Téléchargez ici notre dossier sur la Feport

mattis eget non felis Sed ante. ut velit, fringilla Phasellus id, felis
Share via
Copy link
Powered by Social Snap