Ferroviaire : 331,7Mt de part modale dans les ports russes

Le ferroviaire en Russie a enregistré une progression de 4,7% à 331,7 Mt en 2020. Le charbon demeure le principal produit transporté.

L’engouement pour le fret ferroviaire ne se dément pas en Russie. En 2020, et ce malgré la crise sanitaire, le fret ferroviaire a pesé 331,7 Mt dans les pré et post acheminements portuaire a annoncé la société en charge du réseau ferroviaire, RZD.

Les ports du nord-ouest emportent 40% du trafic

Les ports du nord-ouest du pays représentent la majorité de ces trafics avec 134,1 Mt, soit 40% du fret ferroviaire total. Le tr afic vers ces ports a progressé de 2,3%. Ces ports se situent en Mer baltique et en Mer blanche. Ils comprennent notamment les ports de Saint-Petersburg, Mourmansk ou encore Arkhangelsk.

À l’est et au sud, le ferroviaire augmente

Les ports du sud de la Russie, principalement sur la Mer noire et la Caspienne, ont enregistré pour leur part, une hausse de 3,9% pour s’établir à 79Mt. Ces ports ont traité 23,7% du trafic ferroviaire destiné aux ports. Enfin, les ports de l’Extrême Orient russe, dont font partie Vladivostock et Vostochny, ont vu leur trafic ferroviaire s’élever à 110,4 Mt, soit 33% du total. Des flux en hausse de 8,6%.

Le charbon pèse plus de 50%

Le charbon constitue la principale matière première transportée vers les ports avec 166,7 Mt, en augmentation de 7,6%. Avec 50,3% des produits transportés, le charbon conserve sa place de leader. Le charbon sort principalement par les ports de l’Extrême Orient russe. Les ports de cette région ont traité 93 Mt, en progression de 8,2%. Les ports du sud du pays ont traité 18 Mt, en augmentation de 20,6% et ceux du nord-ouest entrent pour 55,7 Mt, en hausse de 2,9%.

Céréales: 11,2 Mt

Outre le charbon, le système ferroviaire russe traite aussi des produits pétroliers à hauteur de 22,9%, des métaux ferreux, des fertilisants et des céréales. Ce dernier trafic pèse peu par rapport aux autres avec 3,4% du trafic total, soit environ 11,2 Mt. La Russie demeure un des principaux exportateurs de céréales dans le monde avec l’Europe, l’Australie, l’Argentine, le Canada et les États-Unis. Une partie des trafics céréaliers vers les ports russes est prise par le fluvial.