Trois ports bénéficient du label des sites « clés en main » décernés par le gouvernement

Le gouvernement a publié la liste de 49 nouveaux sites industriels clés en main. Cette liste intègre des espaces dans les ports français pour asseoir la stratégie d’industrialisation des ports.

Le 23 septembre, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, ont annoncé la sélection de 49 nouveaux « sites industriels clés en main ».

La Dunkerque Logistic Internationale sélectionnée

Sur une superficie de 150 hectares, DLI est situé à proximité immédiate des terminaux conteneurs et ferry du GPM de Dunkerque. Cette zone est dédiée au développement d’activités logistiques pour des marchandises sèches ou à température dirigée et présente une excellente connectivité avec les autoroutes vers le Tunnel sous la Manche, Lille, Calais, la Belgique et l’est de la France.

Haropa: deux sites pour 50 hectares

Sur l’axe Seine, deux sites ont été retenus au Havre. En effet, à Saint-Vigor-d’Ymonville, sur le Grand canal du Havre, l’ancien site de la cimenterie de Lafarge a été labellisé par le gouvernement. Il dispose d’une surface d’environ 30 hectares sur la zone industrialo-portuaire et de nombreux réseaux existants (eaux potable et industrielles, électricité, gaz, vapeur).

De plus, Haropa voit le site du parc Eco-Normandie de Saint-Romain-de-Colbosc labellisé par le gouvernement. Positionné à proximité directe de l’A29 et des zones industrielles du Havre et de Port-Jérôme, le par Eco-Normandie dispose de 22 hectares disponibles à l’implantation d’activités nouvelles.

Le Verdon pour donner une nouvelle dynamique au GPM de Bordeaux

Enfin, plus au sud, le terminal portuaire du Verdon, dans la circonscription du GPM de Bordeaux, a rejoint la liste de ces nouveaux sites. En devenant labellisé, le Verdon, offre une zone de 37 ha située juste à l’arrière des quais pour une surface totale disponible et immédiatement commercialisable, avec possibilité de découpage des 37 hectares en fonction des besoins du porteur de projet.

« Fort de ce label, qui donne une nouvelle impulsion pour le développement du Verdon, et de sa volonté de développer un mix énergétique décarboné, le GPMB a lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt, pour un projet de ferme photovoltaïque à proximité immédiate du « site industriel clés en mains », indique la direction du GPM Bordeaux.

Un label pour des procédures simplifiées

Ce label de « sites clé en mains », décerné par le gouvernement, signifie que les procédures relatives à l’urbanisme, à l’archéologie préventive et à l’environnement ont été anticipées, afin de permettre l’instruction des autorisations nécessaires à l’implantation d’une nouvelle activité industrielle ou logistique dans des délais maîtrisés.

En permettant de démarrer plus rapidement la construction d’un site industriel, tout en garantissant un haut niveau de protection de l’environnement à travers l’anticipation des études techniques, ce label constitue un argument fort pour convaincre les investisseurs et accélérer la concrétisation de projets industriels sur le territoire communautaire.