Ports : le cercle des millionnaires s’agrandit en Afrique de l’Ouest

Le cercle des millionnaires s’agrandit dans le monde avec un deuxième port africain, Pointe Noire. En Europe, Rotterdam franchit la barre des 15 MEVP.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. En 2021, la croissance économique a perturbé bon nombre de chaînes logistiques. Si des ports ont subi de fortes congestions, à l’image de Los Angeles et Long Beach, d’autres ont su tirer leur épingle du jeu.

Un trafic de 1,4 MEVP en novembre

Ainsi, en Afrique, dès le 19 novembre, un des terminaux du port de Lomé, le Lomé Container Terminal a annoncé avoir franchi la barre du million de conteneurs manutentionnés. Dans un communiqué de l’opérateur portuaire, ce chiffre correspond à 1,4 MEVP traités depuis le début de l’année. Le port togolais dispose de deux terminaux à conteneurs, l’autre concédé au groupe Bolloré. Au final, le Port autonome de Lomé pourrait terminer l’année sur un volume d’environ 2 MEVP, selon les prévisions des observateurs.

Pointe Noire rejoint le cercle

Sur le range de Nouackchott à Luanda, Lomé se place en tête des ports millionnaires. Il devance Tema et Lagos qui ont affiché un trafic de 1,28 MEVP chacun en 2020. Les trois ports de cette région verront, en 2021, un nouveau port rejoindre le cercle des ports millionnaires. En effet, le Port autonome de Pointe Noire devrait franchir aussi la barre du million de conteneurs et entrer dans le cercle des millionnaires.

MSC futur concessionnaire des terminaux millionnaires

Ces chiffres provisoires doivent s’analyser avec le possible rachat des activités du groupe Bolloré en Afrique par MSC. L’armement italo-suisse est concessionnaire de plusieurs terminaux en Afrique au travers de sa filiale TIL (Terminal investment Limited). Elle est présente à Lomé et à San Pedro. Dès lors que la reprise des activités portuaires du groupe Bolloré par MSC se confirme, la filiale de l’armement MSC deviendrait le principal opérateur d’Afrique de l’Ouest avec un trafic en 2021 qui s’établirait entre 4 MEVP et 5 MEVP, en Afrique de l’Ouest.

Rotterdam franchi le cap des 15 MEVP

En Afrique, le cercle des ports conteneurisés millionnaires reste encore restreint. En Europe, les ports conteneurisés regardent la barre des 15 MEVP. Le premier à avoir franchi ce cap est Rotterdam. Le port des Pays-Bas annonce avoir traité le 15 millionième EVP le 22 décembre, lors de l’escale du MSC Erica. Une augmentation du trafic qui fait suite à une baisse en 2020 de 3,2%. Cette progression ne devrait malgré tout pas modifier le classement des ports conteneurisés. Rotterdam devrait conserver sa place au 10è rang mondial.

Progression plus forte pour le nombre que le tonnage

Une croissance plus forte pour le nombre d’EVP que pour le tonnage. Selon l’autorité portuaire, deux éléments expliquent cette tendance. En premier lieu, le transbordement de conteneurs vides a été plus important au cours de l’année 2021. Le facteur majeur de cette tendance tient, selon le port de Rotterdam, aux taux de fret. « La hausse des prix de transport ont augmenté fortement en 2021. Par conséquent, le transport de marchandises lourdes et de faibles valeurs a diminué. Une tendance qui se décline tant sur les trafics import qu’à l’export. »