Méditerranée : les liaisons avec la Corse sont impactées par le Covid 19

Le confinement décidé par le gouvernement à la suite de la pandémie du Covid 19 perturbe l’ensemble des relations maritimes. Les liaisons sur la Corse s’en trouvent modifiées. Sur l’Algérie et la Tunisie, elles sont sous le coup de la fermeture de l’espace Schengen.

Après le nord de la France, nous vous proposons un tour de table des liaisons en Méditerranée et notamment avec la Corse et le Maghreb. Au départ des ports français, les trois armements desservant la Corse, Corsica Linea, Corsica Ferries et La Méridionale, se trouvent dans une situation de maintien du lien avec la France. La Délégation de service public sur les liaisons Corse-continent incombent uniquement aux deux armements de Corsica Linea et de La Méridionale. Corsica Ferries n’entre pas dans ce processus.
La compagnie aux navires jaunes a décidé de maintenir les liaisons entre le continent et la Corse. « Nous n’assurons que le fret et les passagers strictement nécessaires et autorisés », nous a confié Pierre Mattei, président du groupe Lota Maritime, holding de l’armement.

Corsica Linea suspend les lignes passagers sur la Corse

Du côté de Corsica Linea, les lignes avec la Corse sont suspendues. « Face à l’ampleur de la crise sanitaire en cours, Corsica Linea décide de suspendre le transport de passagers sur ses lignes Continent-Corse à compter du 18 mars et jusqu’au 30 mars inclus », nous indique un texte de l’armement. Une décision que l’armement justifie par deux considérations. La première tient au respect strict des consignes gouvernementales pour une réduction drastique des flux de la population. La seconde vise au renforcement de « la sécurité sanitaire de nos équipages. Cette décision garantit la réalisation quotidienne de notre mission de service public en matière de desserte maritime de la Corse pour l’approvisionnement de l’île en tout type de fret, et notamment en produits alimentaires et de première nécessité. »
« Nous avons pris cette décision en responsabilité. Elle est en totale adéquation avec l’effort collectif demandé par les autorités dans la lutte contre le Covid-19. Elle est aussi garante de notre mission de service public dans l’approvisionnement de la Corse en fret », souligne le directeur général de Corsica Ferries, Pierre-Antoine Villanova.
L’armement aux navires rouges et blanc assure aussi des liaisons avec l’Algérie et la Tunisie. Des liaisons qui réalisent principalement des trafics de passagers. « Nous suspendons nos traversées sur l’ensemble de nos lignes fret et passagers », nous a confié un responsable de l’armement. Une décision motivée par la fermeture des espaces aériens et maritimes par Alger et Tunis ainsi que la décision par l’Union européenne de fermer les frontières de l’Union et de l’espace Schengen.

Aliquam venenatis id vel, libero luctus nunc