China Merchants Port et CMA CGM finalisent la cession de huit terminaux

Annoncée en fin d’année 2019, la cession de huit terminaux de CMA Terminals à Terminal Link a été signée le 25 mars. L’armement français poursuit son plan de désendettement.

Annoncée le 25 novembre, la finalisation de la cession des huit terminaux s’est réalisée le 25 mars. Cette transaction vise à céder les parts des huit terminaux qui appartiennent à CMA Terminals à la co-entreprise Terminal Link. Cette structure regroupe China Merchants Ports, à hauteur de 51% et le groupe CMA CGM pour 49%. Ainsi, la cession des parts des terminaux de CMA et ceux d’APL intégrés dans CMA Terminals ne disparaissent pas entièrement du contrôle du groupe CMA CGM puisque Terminal Link est détenu en partie par l’armement français.
CMA CGM quitte le port de Singapour

Les terminaux concernés par cette cession s’étendent sur tous les continents. En Europe, il s’agit du terminal d’Odessa (Ukraine), qui est géré en partie avec le groupe allemand HHLA et dans lequel CMA détient 50%. Le Rotterdam World Gate (Rotterdam) fait partie des terminaux de APL, repris lors de l’acquisition de l’armement par CMA CGM. Le groupe français détient 30%. Il est géré par un consortium comprenant les armements APL, MOL, Hyundai et CMA CGM et l’opérateur DP World. En Asie, la cession comprend le Qingdao Qianwan United Advance Container Terminal. CMA Terminals est partenaire de ce terminal aux côtés de Qingdao Port Group, China Merchants, Dubai Port, Cosco Shipping, APM Terminals et Changrong, un fond de Hong-Kong. Il détient 24% des parts de ce terminal. CMA Terminal cède aussi sa participation dans le Vietnam International Container Terminal à Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam). CMA Terminals est partenaire aux côtés de Mitsui & Co et Mitorient. Il possède 47,5% du terminal. Mitorient et Mitsui & Co se partagent 15,5%. Les 37% restants appartiennent à Southern Waterborne Transport Corporation, une société d’investissement vietnamienne. Dans cette cession, le groupe français a aussi mis sa participation dans le PSA Lion Terminal. La société géré en partenariat avec le manutentionnaire PSA est concessionnaire de quatre postes à quai au Pasir Panjang Terminal. CMA Terminal détient 49% de la société en charge de la gestion de ce terminal. Enfin, en Asie, la participation de CMA dans le terminal de Laem Chabang (Thaïlande), à hauteur de 14,5%. DP World détient les autres parts de la société. Les terminaux de Laem Chabang, Hoc Hi Minh, Qingdao et Rotterdam de CMA Terminals sont entrés dans le giron du groupe français quand celui-ci a repris le groupe APL en 2016.

Le terminal d’Umm Qasr concerné

Au Moyen-Orient, CMA Terminal cède sa participation dans le terminal irakien d’Umm Qasr qu’il détient à 100%. Dans les Caraïbes, CMA Terminal cède sa participation de 100% dans le terminal de Kingston, dans lequel il est l’opérateur unique.
La cession des terminaux de Laem Chabang et de Umm Qasr, est prévue devrait être finalisée d’ici à la fin du premier semestre 2020 pour un montant en numéraire de plus de 150 M$, sous réserve notamment de l’approbation des organismes de régulation compétents.
Cette opération permet au groupe français d’alléger un peu plus sa dette. En effet, cette première opération représente un montant total en numéraire de 815 M$.

Réduction de la dette financière

Avec cette opération, le Groupe CMA CGM poursuit la mise en œuvre de son Plan de liquidité d’un montant de 2,1 Md$ annoncé le 25 novembre dernier. Ce plan permet notamment de réduire la dette financière du groupe de plus de 1,3 Md$ d’ici à la fin du premier semestre 2020 et d’étendre certains financements venant à échéance cette année.
Le renforcement de la structure financière du Groupe intervient dans un contexte de forte incertitude marqué par la crise sanitaire mondiale du Covid-19. Après avoir enregistré un impact limité de la crise sanitaire au premier trimestre 2020, le Groupe anticipe en effet une diminution des volumes, en particulier vers l’Europe et les USA.
À cette occasion, Rodolphe Saadé, président-directeur-général du groupe CMA CGM, a déclaré que cette cession « constitue une étape importante dans l’exécution de notre plan de liquidité de 2,1 milliards USD et elle nous permet de renforcer notre structure financière. Dans un contexte de forte incertitude liée à la crise du Covid-19, la réalisation de cette opération dans le délai indiqué en décembre montre la résilience du groupe CMA CGM. »

venenatis, sem, mattis Donec Sed sit ante. adipiscing elit. pulvinar ultricies id