DFDS ouvrira une ligne entre Calais et Sheerness en juin

Le 1er juin, DFDS ouvrira une nouvelle ligne entre Calais et Sheerness. Cette liaison sera réservée au trafic non-accompagné.

Après avoir réalisé à Dunkerque un véritable hub vers le Royaume-Uni et l’Irlande, DFDS consolide sa position dans le port de Calais. L’opérateur danois ouvrira le 1er juin une ligne avec le port britannique de Sheerness. Au démarrage, DFDS assurera une rotation dans chaque sens par jour. La liaison sera assurée par le Gothia Seaways. Un navire qui peut emporter jusqu’à 165 remorques non-accompagnées.

Sheerness : plus près de Londres

Le choix du port de Sheeerness est mûrement réfléchi. Intégré au London Medway, il se situe dans le nord du Kent. Il bénéficie de l’autoroute M25 qui place ce port 40 km plus près de Londres que son concurrent Douvres. De plus, souligne DFDS, il fonctionne 24h/24 et 7j/7. « Nous sommes très heureux d’ajouter un nouveau service de fret non accompagné au vaste réseau de routes que DFDS propose déjà. Le port de Sheerness bénéficie d’excellentes liaisons routières avec une proximité immédiate de l’anneau orbital M25, ce qui est idéal pour les marchandises à destination de la région de Londres et des Midlands », a indiqué Wayne Bullen, directeur des ventes de fret chez DFDS.

DFDS étend son réseau

“Cette flexibilité offre aux clients un accès sans encombrement pour déposer et collecter des remorques, sans frais de stationnement pendant les 48 premières heures”, continue Wayne Bullen. Cette nouvelle liaison élargit le réseau existant de DFDS entre le Royaume-Uni et l’Europe. De plus, il répond à la demande croissante de services de fret non accompagné.

Un signe de confiance de DFDS pour Calais

Du côté du port de Calais, l’annonce de cette ligne intervient à quelques semaines de l’ouverture du futur Port Calais 2015. Pour le président du port de Calais, Jean-Marc Puissesseau, « c’est un signe clair de confiance dans la capacité du port à créer de la valeur pour nos clients. Ce nouveau service s’intégrera parfaitement aux autoroutes ferroviaires en service à Calais en provenance d’Italie, d’Espagne et du sud de la France. »

Le révélateur d’une évolution

Le port de Sheerness renoue avec les liens Transmanche. Depuis l’arrêt de la ligne Olau en 1994, le port du nord du Kent souffrait d’un manque de liaisons Ro-Ro avec le continent. Depuis l’entrée en vigueur du Brexit, London Medway travaille pour assurer la fluidité des trafics avec le continent. Le directeur du port de London Medway, Richard Goffin, a souligné, à l’occasion de cette annonce, que l’ouverture d’un service non-accompagné s’intègre dans les nouveaux schémas logistiques. « L’annonce de ce nouveau service est révélatrice de l’évolution et de la demande croissante de services de fret non-accompagné pour accompagner les nouvelles tendances du marché et s’adapter aux demandes changeantes des propriétaires de marchandises, des transporteurs et des compagnies maritimes. »

Le non-accompagné réduit les risques

« La combinaison des défis posés par le Brexit et la Covid-19, a exposé les conducteurs et les entreprises de transport aux vulnérabilités des chaînes d’approvisionnement dans le monde entier. Cela a conduit de nombreux propriétaires et transporteurs de marchandises à réévaluer leurs plans de transport et à choisir différents ports, différentes méthodes d’expédition et à changer de mode de transport afin de préserver les chaînes d’approvisionnement. Compte tenu des restrictions actuelles entourant les voyages internationaux, des contrôles plus stricts aux frontières et des menaces de la pandémie, l’un des avantages les plus remarquables est que l’utilisation de méthodes sans chauffeur réduit le risque de retards associés à ces défis particuliers, continue le directeur du port britannique.

Un nouveau navire entre Calais et Douvres

En parallèle, DFDS continue d’investir dans ses lignes avec Douvres. Un nouveau navire mixte (fret et passagers), le Côte d’Opale rejoindra la ligne Calais-Douvres en juillet. Il permettra d’augmenter la capacité sur la ligne.